Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Depuis la nuit des temps la misère des uns conduisait les hommes à prendre en charge par différents moyens au gré des époques, les enfants privés de parents et de famille. Cet acte de charité organisée, conduisit au XXe s. au principe de l’adoption qui devint le moyen de concilier cet altruisme élevé pour les familles avec enfants qui en adoptaient d’autres, et le désir d’enfant pour celles qui en était privées par la nature. Personne ne trouvait à y redire au contraire.

Publié dans Bioéthique

L'enquête d'Eliette Abécassis sur la gestation pour autrui vient à point nommé, dans un contexte où plus les violences faites aux femmes sont dénoncées (par les militantes pour les droits des femmes), plus elles s'intensifient, en raison de résistances patriarcales durablement ancrées (surtout concernant l'utilisation sexuelle et reproductive des femmes), confortées à présent par les usages sexistes des développements technologiques.

Publié dans Bioéthique

Conçu avec le sperme d’un homme et né d’une mère porteuse qui l’a confié à un autre couple, un enfant de cinq ans est au cœur d’un combat judiciaire inédit.

Publié dans Bioéthique
Page 9 sur 54