Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Education

Education

Grand-Couronne. Protection à l’image, de la vie privée, harcèlement et endoctrinement sur internet : les collégiens mis en garde.

Jeudi après-midi et soir, le Gapase (Groupe académique de prévention et d’appui à la sécurisation des établissements) était au collège Matisse, à l’initiative de l’équipe pédagogique et sur une idée de l’infirmière scolaire, Séverine Nuc-Langlois, dans le cadre du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté.

C’est Nadia Embarck, représentant l’équipe mobile de sécurité, qui est intervenue dans les classes de 6e, 5e et 4e. Elle a échangé avec les élèves sur la protection à l’image en ne dévoilant pas l’intimité de leurs copains ni la leur, la protection de la réputation et le harcèlement, pour leur faire comprendre les conséquences parfois désastreuses de la propagation des messages.

  Source: www.paris-normandie.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Si vous l’aviez raté, voici une lecture de rattrapage de notre article « Vers une éducation sexuelle précoce à l’école ? Comment s’y retrouver ? », lequel a été bien relayé, notamment par notre partenaire « Déconstruction de l’homme »(1), et recommandé par le CPDH (2) et le CNEF(3). Merci à eux et merci à tous ceux qui ont apprécié l’article comme étant propre à répondre à un besoin d’information fiable et pertinente sur le sujet.

37 % des enfants estiment que leurs parents passent trop de temps sur leur téléphone.

A quelques jours de la rentrée scolaire, et ce, depuis l’été 2018, la polémique enfle autour des déclarations récentes de la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

Sur Internet et les réseaux sociaux, des publications virales affirment que des cours d’éducation sexuelle seront donnés à la maternelle et «?apprendront la masturbation?» aux enfants. La secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a dû de nouveau s’expliquer sur le sujet.

Le projet de loi du gouvernement contre les violences sexuelles et sexistes pose à nouveaux frais la question du rôle de l'éducation dans les rapports qu'entretiennent les mineurs avec la sexualité.

Page 1 sur 25

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.