Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 11 mars 2014 10:40

Grenelle : LMPT devient force de proposition

Écrit par 

 La Manif Pour Tous présente 10 principes et 38 propositions élaborées par les Français à la Maison de la Mutualité à Paris

Au-delà de sa formidable capacité de mobilisation et de contestation pacifique, le mouvement social de La Manif Pour Tous devient désormais force de propositions pour une autre politique familiale, conçue par et avec les Français. 

Invitée à plusieurs reprises, Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille n’a pas daigné répondre, laissant vide la place qui lui avait été réservée. Elle recevra néanmoins les propositions du Manifeste pour la famille et pour l’enfant qui sera également adressé à tous les parlementaires, ainsi qu’au Président de la République accompagné d’une nouvelle demande de rendez-vous puisqu’il n’a toujours pas donné suite à celle envoyée par La Manif Pour Tous après les dernières manifestations du 2 février pour faire un état des lieux des projets du gouvernements et essayer de lever toute ambigüité. 

Couple, filiation, éducation, représentativité, solidarité, liberté, fiscalité… ce sont les contours d’une politique pour la famille et pour l’enfant, audacieuse et cohérente, qui ont été dessinés cet après-midi à Paris. La famille est le socle fondamental de toute société : source de ses richesses humaines, culturelles et économiques ; lieu éminent de solidarité, de dignité, de liberté et d’amour. Elle bâtit l’avenir de la société en accueillant et en éduquant ses enfants, qu’elle prépare à devenir des adultes responsables. Pourtant, jusqu’à présent, jamais un gouvernement n’avait consulté les Français sur ce sujet. Et au contraire, le gouvernement actuel fait cavalier seul : il refuse d’entendre les Français alors même qu’il élabore de nombreux projets qui concernent la famille. 

C’est la raison pour laquelle La Manif Pour Tous a lancé à l’automne 2013 un processus démocratique et participatif : le Grenelle de la Famille. Conviant tous les Français à y participer, elle les a invités à réfléchir sur la place et le rôle de la famille dans la société moderne, à exprimer leur vision des finalités de la politique familiale et à élaborer des propositions. Leurs opinions se sont exprimées en toute liberté, au cours d’une centaine de réunions publiques. 

Les principes et propositions issues de ce Grenelle de la Famille constituent un socle ancrés dans le réel et la liberté et rejoignant les grands textes fondateurs du Droit et donc les valeurs universelles de l’humanité. L’objectif est de favoriser un environnement légal et administratif qui puisse permettre le meilleur épanouissement de la famille et des enfants en prenant en compte les familles séparées et/ou recomposées ainsi que les enfants privés d’un environnement familial stable. «Aujourd’hui, La Manif Pour Tous franchit une nouvelle étape et devient force de propositions » se félicite Ludovine de La Rochère. « Nous entendons contribuer activement à l’élaboration d’une politique familiale audacieuse. C’est le sens de notre Manifeste pour la famille et pour l’enfant que nous allons maintenant promouvoir auprès des élus et en particulier des parlementaires » poursuit la présidente de La Manif Pour Tous. 

Des principes et propositions fortes pour une politique audacieuse 

Développer des préparations au rôle d’époux et de parents pour les futurs mariés ; promouvoir la médiation préventive pour les couples en difficulté ; mettre en place au Parlement une délégation permanente pour la famille et les droits du père, de la mère et de l’enfant ; réserver, pour les familles recomposées, l’éventuelle délégation d’une part de l’autorité parentale aux actes de la vie courante tout en précisant clairement que même dans ce cas, le père et la mère continuent d’être les seuls à détenir pleinement et entièrement cette autorité… Les propositions élaborées par les Français sont variées et destinées à faciliter concrètement la vie des familles. 

Les Français ont aussi souhaité déclarer solennellement que « l’enfant n’étant la propriété de personne, il ne peut être l’objet d’aucun commerce ni d’aucun don, ni avant, ni après sa conception. Par respect de la femme, la grossesse ne peut être l’objet d’aucun contrat. La Manif Pour Tous invite l’Etat à s’engager fortement pour combattre toute atteinte portée à ce double principe aussi bien sur son territoire que dans le cadre de sa politique étrangère. » 

En ce qui concerne la filiation, ils ont souhaité réaffirmer explicitement que « l’adoption est une institution au service de l’enfant. Elle propose donc de garantir à chaque enfant, en attente d’adoption, qu’il sera adopté par un couple formé d’un homme et d’une femme en limitant au cadre familial l’adoption par des personnes seules. » Le rôle des parents en tant que premiers et principaux éducateurs de leurs enfants a également été souligné. De manière concrète, la mise en place d’atelier de formation est proposée pour impliquer les parents dans la prévention et la lutte contre les addictions et les violences. La création de places supplémentaires de jour dans chaque établissement d’accueil spécialisé permettrait de soulager temporairement les parents d’enfants atteints d’un handicap. Quant au chèque « culture et sport » il devrait être généralisé dans les communes au profit des familles. 

Prise en compte par la politique familiale du coût plus élevé que représentent les enfants à partir de l’adolescence, déclaration fiscale commune, augmentation du quotient familial avec pour seul critère de fixation la composition familiale, maintien des allocations familiales sans conditions de ressources… les enjeux économiques n’ont pas été oubliés en rappelant la capacité contributive des familles. Les Français proposent également la mise en place d’une véritable allocation parentale de libre choix pour les parents renonçant à une activité professionnelle afin de se rendre disponibles pour l’éducation de leurs enfants. Ils proposent aussi de donner à chacun la possibilité de choisir un temps plein ou partiel et de s’assurer que le congé parental puisse être pris selon les besoins et les souhaits de la famille. L’allègement des charges payées par l’entreprise pendant le congé de maternité est une proposition permettant de favoriser l’accès à l’emploi des femmes et de faciliter la conciliation vie professionnelle/vie familiale. 

Les Français soulignent aussi l’importance de la famille en matière de solidarité : « Parents et enfants se doivent mutuellement respect, solidarité, secours et assistance. » « La politique familiale doit permettre à tous d’atteindre cet objectif » commente Ludovine de La Rochère. « La Manif Pour Tous souhaite construire avec les Français une politique capable de répondre aux multiples besoins de la famille, premier lieu de solidarité en particulier pour les plus vulnérables, les enfants et les personnes âgées » conclue-t-elle.

  Source: lamanifpourtous.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.