Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Famille

Famille

Jeudi 14 janvier, la CEDH a rendu un arrêt considérant que « l’intérêt supérieur d’un enfant est de connaître la vérité sur ses origines et que la justice reconnaisse sa filiation réelle, même contre son gré ».

Un ouvrage publié mercredi exploite principalement des données de 2011 et révèle qu'une majeure partie de la population vit en couple au moins une fois

mercredi, 16 décembre 2015 00:00

4 idées reçues sur la famille française

Un ensemble d’études de l’Insee, publiées mercredi 16 décembre, montrent que la famille;» reste prégnante dans l’Hexagone, même si la conjugalité prend différentes formes. Ces études permettent de battre en brèche quatre idées reçues sur le couple et les enfants.

Idée reçue n°1 : la « famille traditionnelle » a explosé

Les familles « traditionnelles », définies par l’Insee comme composées d’un couple d’adultes cohabitants, mariés ou non, et d’enfants nés de leur union (ou adoptés ensemble), et partageant le même logement, représentent encore bien plus des deux tiers (70 % en 2011) des familles.

Même si son poids a baissé (75 % en 1990), la « famille traditionnelle » demeure largement dominante par rapport aux familles monoparentales et recomposées. La part des familles recomposées a peu changé sur la dernière décennie.

Idée reçue n°2 : le mariage est en déclin

Autre enseignement, le mariage reste la situation conjugale la plus répandue.

  Source: lemonde.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Quand on se marie, c’est parce qu’on est si bien ensemble que l’on se sent de réaliser tous les deux l’un des plus grands projets qui soient : fonder une famille.

mardi, 24 novembre 2015 00:00

Recours contre la loi Taubira

RECOURS DES AFC DEVANT LE CONSEIL D’ETAT CONTRE LA LOI TAUBIRA : L’INTERET DES ENFANTS EN JEU

Selon le site américain People, l'actrice star de la série Nashville est soignée dans un établissement spécialisé pour vaincre la dépression postnatale dont elle souffre depuis la naissance de sa fille en décembre dernier. En France, 10 à 15% des femmes souffriraient de baby blues après l'accouchement.

Page 7 sur 12

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.