Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 27 avril 2017 00:00

La pilule en vente libre... à qui ça profite ?

Écrit par 

Des soupçons pèsent sur l’éthique de la campagne #liberezmapilule récemment lancée en ligne en faveur de la contraception sans ordonnance.

Le 18 avril dernier, un collectif de pharmaciens, associé au Planning familial, rédigeait une lettre ouverte demandant aux laboratoires pharmaceutiques de « s’engager publiquement à déposer auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ou de l’Agence Européenne des médicaments (EMA) un dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une pilule progestative sans ordonnance avant le 8 mars 2018, journée internationale des droits de la femme ». Les signataires demandent par ailleurs à ces mêmes agences « d’accueillir avec bienveillance cette demande et de s’assurer de la mise en place des outils de formation nécessaires au bon usage de cette pilule contraceptive ». La lettre est accompagnée d’une pétition en ligne, déjà signée par près de 3 000 personnes.

  Source: espaceinfirmier.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dernière modification le vendredi, 28 avril 2017 11:32
CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.