Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

Imprimer cette page
jeudi, 05 avril 2018 00:00

Femme, qu’as-tu fait de ton corps ?

Écrit par 

De multiples artifices sont déployés pour changer l’apparence physique des femmes mais aussi le fonctionnement de leur corps en intervenant notamment sur la fertilité. A l’heure actuelle, de nouveaux courants émergent : ils remettent en question une forme d’emprise sociale et médicale sur le corps des femmes.

Corps et apparence

Deux évolutions récentes montrent la prise de conscience des incidences délétères du traitement du corps féminin.

En 2016, la ministre du Droits des femmes en Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, déclarait souhaiter interdire des concours de beauté de mini-Miss, alors que le comité Miss Belgique voulait en organiser, pour les petites filles entre 6 et 10 ans. En France, de tels concours de beauté ont été interdits depuis 2013 pour les moins de 16 ans. Bernard De VOS, délégué général aux droits de l’enfant mettait en garde contre les « conséquences potentiellement désastreuses pour ces petites filles : troubles de l’image, désordres alimentaires, fragilisation identitaire, stress inutile, traumatisme psychologique et, par-dessus tout, la crainte de décevoir ses parents à un âge où chaque enfant a besoin de se savoir aimé et chéri sans condition ».

La loi française dite Mannequin , votée en 2016, « vise à agir sur l’image du corps dans la société pour éviter la promotion d’idéaux de beauté inaccessibles et prévenir l’anorexie chez les jeunes ». Désormais, les photographies à usage commercial présentant des mannequins devront faire mention de « photographie retouchée » lorsque l’apparence corporelle des mannequins est modifiée. La Fédération Wallonie-Bruxelles avait, dès 2009, établi une « Charte pour lutter contre l’anorexie mentale et troubles apparentés, à l’attention du monde de la mode ».

Transformer à outrance l’apparence des corps féminins dans l’espace public peut aboutir à maltraiter les femmes.

  Source: alliancevita.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Derniers articles de CPDH-Médias

Éléments similaires (par tag)