Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Liberté d'expression

Liberté d'expression

Après avoir échoué à trouver un accord hier en Commission mixte paritaire sur le texte,  les députés viennent de voter une nouvelle version qui cumule les modifications adoptées en première lecture d’une part par les députés, d’autre part par les sénateurs.

Ce soir à 17H une commission mixte paritaire vient d’examiner la proposition de loi relative au nouveau délit d’entrave à l’IVG. Aucun accord n’a été trouvé entre les 14 parlementaires composant cette commission.

L’année qui s’achève aura marqué en France un inquiétant recul de la liberté de conscience et d’expression avec notamment le vote du « délit d’entrave à l’IVG ».

L’Assemblée nationale a adopté, jeudi, la proposition de loi socialiste visant à pénaliser les sites de « désinformation » sur l’interruption volontaire de grossesse

Dans une lettre au président de la République, le président de la Conférence des évêques de France s’inquiète de la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse.

jeudi, 24 novembre 2016 00:00

IVG : la liberté d’expression en danger

Pour les socialistes, les attaques contre la famille restent la priorité. L’avortement était déjà un sujet tabou. Mais avec la proposition de loi Coutelle  — initiée par Laurence Rossignol et sa complice Marisol Touraine — qui devrait être votée à l’Assemblée nationale le 1er décembre, parler de l’avortement relèvera dorénavant du pénal.

Page 3 sur 7

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.