Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 17 juillet 2014 00:00

Religions et entreprise : les cinq piliers de la tolérance

Écrit par 
Port de signes ostentatoires, congés pour motifs religieux... Des questions à traiter avec sérénité et sans jamais perdre de vue les priorités opérationnelles.

A leurs yeux, c'était une agression contre les femmes: il y a quelques années, des salariées d'un centre de re cherche d'EDF n'ont pas accepté qu'une collègue porte le foulard. «Les tensions étaient vives, nous avons dû intervenir», se souvient Philippe Hagmann, alors DRH du groupe. La salariée a finalement consenti à porter un foulard moins couvrant et à l'enlever pour représenter EDF à l'extérieur. Autre pays, autres mœurs: en Suède, Ikea a apposé son logo sur des voiles jetables qu'il distribue aux caissières musulmanes. «Impossible en France, note Dounia Bouzar, fondatrice de Bouzar Expertises, qui conseille les entreprises sur le sujet. On s'y montre plus crispé sur l'expression des croyances dans l'espace public.»

  Source: capital.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.