Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

Imprimer cette page
vendredi, 01 août 2014 00:00

Les énergies marines ont le vent en poupe

Écrit par 

Encore balbutiantes, les énergies marines ont vocation à prendre de l’ampleur en France grâce à l’étendue de son littoral. Passage en revue des installations, en cours ou abouties.      

Pour le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, les énergies renouvelables marines sont « un ensemble de technologies qui permettent de produire de l’énergie, notamment de l’électricité, à partir de différentes ressources du milieu marin ». Cela intègre donc la production d'énergies marémotrices, qui utilise les mouvements de flux et de reflux des marées, l’énergie hydrolienne, qui se sert des courants marins, l’éolien offshore ou encore l’énergie thermique des mers, qui exploite les écarts de température entre les eaux de surface et les eaux profondes. Autant de ressources qui pourraient représenter 5 % de la consommation d’électricité en France d'ici 2030, à en croire les estimations de la Commission européenne. 

Energie marémotrice, la France a une marée d'avance
La France possède en effet une usine marémotrice sur la Rance (Bretagne) depuis 1966.  « Au départ, elle a été conçue comme un prototype destiné à tester la résistance des matériaux à l’eau salée », explique Jean-Paul Bouheret, directeur du groupe d’exploitation hydraulique Ouest chez EDF. Près de cinquante ans plus tard, elle reste l’une des deux seules usines marémotrices au monde, avec l’usine de Shiwa, en Corée du Sud ». 

  Source: wedemain.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Derniers articles de CPDH-Médias

Éléments similaires (par tag)