Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

CPDH-Médias

CPDH-Médias

Il y a tout juste un an, à la même époque, Sophie Braggins était mère porteuse, enceinte du bébé de sa meilleure amie, Toni Street, atteinte d’une maladie auto-immune, le syndrome de Churg-Strauss. Lachie, un petit garçon, a aujourd’hui presque 10 mois. Quand « je regarde Lachie, explique Sophie, je ressens quelque chose d'assez spécial. Il a une place spéciale dans mon cœur et je ne peux pas le nier ».Déjà mère de deux enfants, Sophie admet avoir l'impression qu'il est l’un des siens.

  Source: www.genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

C'était en 2009. Atteinte d'un syndrome extrêmement rare, Angèle Lieby est devenue comme prisonnière de son corps. Durant douze jours, on l'a crue presque morte alors qu'elle était pleinement consciente de ce qui se passait autour d'elle. Dans un livre témoignage paru en 2012, elle raconte son histoire.

« Aujourd’hui, je sais qu’il est essentiel de parler même à ceux que l’on croit morts ». L’auteur de cette phrase, Angèle Lieby, sait de quoi elle parle. Cette ancienne ouvrière l’a expérimenté dans sa chair, ainsi qu’elle le décrit dans son livre témoignage, Une larme m’a sauvée, paru en mars 2012.

  Source: fr.aleteia.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Le 22 mai 2019, la commission des lois du Sénat a adopté les propositions présentées parCatherine Di FolcoetDidier Marie, rapporteurs, destinées à mieux intégrer les personnes en situation de handicap au sein de la fonction publique.

Depuis la loi fondatrice du 11 février 2005,les employeurs ont consenti à de nombreux efforts pour relever le taux d’emploi des travailleurs handicapés dans la fonction publique, qui est passé de 3,74 % à 5,61 %. Chaque année, les administrations recrutent plus de 30 000 agents handicapés, soit deux fois plus qu’en 2009.

Pour autant, les objectifs assignés en 2005 ne sont que partiellement atteints et le système de promotion du handicap dans la fonction publique est aujourd’hui à bout de souffle.

Seul le versant territorial respecte son obligation d’employer au moins 6 % de travailleurs handicapés, tandis, qu’avec un taux d’emploi de 4,65 %, l’État est en retard et les actions menées par les ministères manquent de coordination.

De plus, en difficultés financières, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)a drastiquement réduit le montant de ses aides, qui ont baissé de 30 % entre 2014 et 2018.

  Source: www.senat.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Page 8 sur 1122

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.