Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

Imprimer cette page
mercredi, 12 septembre 2018 00:00

Suisse: Le RES proteste contre l’émergence d’un «délit de solidarité» après la condamnation de son ancien président

Écrit par 

Le Réseau évangélique suisse proteste contre l’émergence d’un «délit de solidarité» en droit suisse, après la condamnation par la justice de son ancien président, Norbert Valley, à la mi-août. En effet, ce dernier avait offert un hébergement et de l’argent pour des repas à un demandeur d’asile togolais débouté, contrevenant à la Loi sur les étrangers.

Dans un communiqué publié le 28 août, l’organisation faîtière des évangéliques suisse tire la sonnette d’alarme. «Il est hautement regrettable qu’une disposition de la loi fédérale sur les étrangers dont l’objectif est la lutte contre le trafic de migrants, soit utilisée pour condamner des personnes exerçant le devoir de solidarité que leur conscience exige», s’inquiète le RES. «Une telle condamnation semble indiquer qu’il existe en Suisse un «délit de solidarité».

Pour le RES, «il est essentiel que la loi et sa mise en application permettent de distinguer une aide solidaire désintéressée à une personne en détresse d’une activité qui consiste au contraire à exploiter la vulnérabilité des migrants.»

  Source: evangeliques.info

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Derniers articles de CPDH-Médias

Éléments similaires (par tag)