Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 09 juin 2015 00:00

Les conservateurs européens s'inquiètent d'un rapport sur l'égalité homme-femme

Écrit par 

Cette résolution, présentée par la députée sociale-démocrate allemande Maria Noichl, propose «d'encourager les états membres à promouvoir la PMA». Elle a été votée mardi matin à Strabourg.

Un rapport polémique a été adopté ce matin au Parlement européen, par 321 voix pour, et 281 contre. Intitulé Rapport sur la stratégie de l'Union européenne pour l'égalité entre les femmes et les hommes après 2015 et présenté par la députée sociale-démocrate allemande Maria Noichl, ses propositions sur l'égalité, fortement imprégnées, selon ses opposants, par l'«idéologie du genre» (ce dernier mot étant cité à 83 reprises dans la proposition de résolution), sont très critiquées par les lobbies pro-famille européens. Le hashtag #StopNoichlReport, lancé par le lobby Europe for Family mobilise actuellement les réseaux sociaux sur les sujets toujours polémiques du genre et de la PMA.

Cette résolution émanant de la Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres du Parlement européen, devra guider la stratégie europénne sur cette question sur la période 2015-2020. Une «résolution», texte dans lesquel le parlement adopte une prise de position sur un sujet donné, n'engage pas juridiquement les membres de l'UE mais incite les États membres à faire converger leurs politiques.

Plusieurs rapports similaires avaient déjà suscité l'ire des milieux conservateurs et des lobbys pro-famille. Ainsi le rapport Lunacek, du nom de la députée Verts et co-présidente de l'intergroupe LGBT au Parlement européen Ulrike Lunacek, qui proposait une “feuille de route de l'Union européenne contre l'homophobie”, avait été adopté en février 2014. Il avait suscité une pétition d'opposition signée par 200.000 personnes, notamment contre sa proposition d' «inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents», qui n'avait finalement pas été retenue. Le rapport Estrela «sur la santé et les droits sexuels et génésiques», qui proposait une réaffirmation de l'avortement à l'échelle européenne et définissait des standards d'éducation sexuelle, n'avait lui pas été voté en décembre 2013.

Lutter contre les stérétypes et promouvoir la PMA

La résolution Noichl reprend la philosophie de ces précédents rapports, invitant à intégrer le paradigme du genre dans la lutte contre les discriminations. Le rapport suggère ainsi, entre autres, de mettre en place «une stratégie anti-discrimination plus vaste et à établir une feuille de route distincte pour les personnes LGBTI», ainsi que «d'intégrer une perspective de genre dans les recommandations par pays et dans l'examen annuel de la croissance». 

  Source: lefigaro.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.