Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 11 mai 2017 00:00

Schäuble et Macron pour un Parlement européen de la zone euro

Écrit par 

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, s'est dit d'accord avec le nouveau président français Emmanuel Macron pour lancer le projet d'un Parlement européen de la zone euro, dans un entretien publié jeudi dans La Repubblica.

"J'en ai parlé avec le président Macron: on pourrait créer avec les parlementaires européens un Parlement de la zone euro, qui pourrait avoir un pouvoir consultatif" pour faire évoluer le Mécanisme européen de stabilité (MES), explique M. Schaüble au quotidien italien.

Le MES, opérationnel depuis octobre 2012, est un fonds de soutien aux pays en difficulté créé à la suite de la crise de la zone euro.

"Macron et moi sommes totalement d'accord sur ceci: il y a deux façons de renforcer la zone euro: changer les traités ou le faire avec pragmatisme à travers une méthode intergouvernementale", indique le ministre allemand.

"Des modifications des traités exigent l'unanimité et la ratification des Parlements nationaux ou dans certains pays un référendum. Etant donné qu'actuellement ce n'est pas réaliste, nous devons essayer d'aller de l'avant avec les instruments existants", à travers un développement du traité sur le MES, explique M. Schäuble.

Pour le ministre allemand, la seule solution disponible actuellement est de créer "un Fond monétaire européen", naissant d'une évolution du statut du MES.

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a déjà plaidé pour la création d'un fonds monétaire européen qui remplacerait le FMI pour tous les futurs plans de sauvetage des pays de la zone euro en difficulté.

  Source: lepoint.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.