Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 07 octobre 2014 00:00

Le Conseil de l’Europe se saisit de la GPA

Écrit par 

L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a décidé d’inscrire à son ordre du jour une proposition de Résolution (Doc. 13562) portant sur les « Droits de l’homme et les questions éthiques liées à la gestation pour autrui ».

La proposition de Résolution introduite par des députés de divers partis déclare sans ambiguïté que « la gestation pour autrui porte atteinte à la dignité humaine de la femme enceinte, dont le corps et la fonction de procréation sont utilisés comme une marchandise » et « aux droits et à la dignité humaine de l’enfant, parce qu’elle a pour effet de faire du bébé un produit. » Elle invite l’Assemblée à examiner les liens de cette pratique « avec la santé génésique des femmes, la traite des êtres humains et les droits des enfants, et [à] réfléchir à des outils pour traiter ce problème. »

L’enjeu pour l’Assemblée sera de choisir entre l’interdiction et l’encadrement de cette pratique. En l’état, la proposition de Résolution est orientée vers l’interdiction totale en Europe, car l’expérience des pays qui ont fait le choix de l’encadrement (Grèce, Belgique, Royaume-Uni) montre que c’est une protection illusoire.

  Source: valeursactuelles.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Gerald

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.