Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 16 février 2015 00:00

L'orchestration de la CEDH pour entériner la GPA

Écrit par 

Dans une tribune publiée dans le figarovox, Grégor Puppinck, docteur en droit et directeur de l'ECLJ , dénonce "l'orchestration" dont fait preuve la CEDH pour "entériner la GPA".

 La CEDH entérine la GPA arrêts après arrêts 

C'est en effet au travers des affaires françaises (Mennesson et Labassé), puis belge, puis italiennes (Paradiso et Campanelli) que la CEDH libéralise pas à pas la GPA. En effet, par les deux premiers arrêts français, la CEDH "pose le principe de l'acceptation de la GPA" génétique (l'enfant a un lien génétique avec les membres du couple hétérosexuel). Sur ce principe posé, les arrêts italiens sont allés plus loin, en entérinant "la production sur commande et la vente d'enfant sans lien génétique avec les acquéreurs". La CEDH est  à nouveau saisie de trois nouvelles affaires de GPA dont l'une concerne pour la première fois une affaire de "GPA-GAY", ce dont la Cour "refusera de tenir compte [...] au nom du principe de non-discrimination" explique Grégor Puppinck. "Au fil de ces affaires c'est la même logique qui s'impose [analyse-t-il] : la déshumanisation de la procréation rend possible, pour tous, l'obtention d'un enfant et la constitution de familles".

  Source: genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dernière modification le vendredi, 20 février 2015 09:57
CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.