Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 09 décembre 2015 00:00

Une affaire de gestation pour autrui en examen à la CEDH

Écrit par 

Un rassemblement était organisé ce mercredi matin à Strasbourg devant la CEDH, la Cour européenne des droits de l’homme.

La Grande Chambre de la Cour devait examiner en appel une affaire de gestation par autrui. En janvier, la CEDH avait condamné l’Italie pour avoir retiré un enfant acheté par un couple auprès d’une société russe spécialisée en GPA. La Cour avait estimé que ce retrait portait une atteinte disproportionnée à leur droit à la vie privée et familiale.

Comme le souligne Gregor Puppinck, directeur du Centre européen pour le Droit et la Justice de Strasbourg, la Cour européenne a jugé que la relation créée par les acquéreurs à l’égard de l’enfant constituait une vie familiale protégée par les droits de l’homme. Les juges italiens, eux, avaient constaté la violation des normes sur l’adoption internationale et l’ordre public. L’enfant vendu 49 000 euros et produit sur commande par fécondation in vitro et GPA n’avait aucun lien biologique avec le couple acquéreur trop âgé pour concevoir. Il a vécu moins de six mois avec ses commanditaires. L’Italie a fait appel de la décision et les juges de la CEDH ont accepté de renvoyer l’affaire en Grande Chambre qui compte 17 juges et dont les arrêts, définitifs, posent les grands principes de la jurisprudence de la Cour.

  Source: radiovaticana.va

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.