Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Bioéthique

Bioéthique

No Maternity Traffic constate qu’à aucun moment la Cour ne s’interroge sur les graves questions éthiques soulevées par la GPA, sur l’origine de l’enfant, sur l’exploitation des vendeurs de gamètes et de la mère porteuse. La vente d’enfant ne choque pas la Cour. Elle précise que ce n’est pas son affaire. Elle ne s’interroge pas davantage sur la violence irrémédiable infligée aux enfants nés de GPA : condamnés « pour leur bien », selon sa logique, à vivre avec ceux-là même qui les ont privés de leurs vrais parents et les ont achetés.

A la suite du refus, à la fois décevant et infondé, par la Commission Européenne d’offrir une réponse adaptée à l’initiative ONE OF US / UN DE NOUS, qui est l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) la plus réussie à ce jour, les organisateurs de l’ICE ont introduit un recours (dossier T 561/14) contre la Commission Européenne auprès de la Cour Européenne de Justice.

L'ingénierie génétique de l'humain arrive à grands pas. Après les tests pour détecter les anomalies, la technologie évolue et pourrait permettre de modifier le génome de l'embryon pour les corriger.

Suite au dépôt de trois propositions de loi sur la gestation pour autrui (GPA), le Sénat belge a commencé à procéder ces dernières semaines à l’examen des possibilités d’encadrer juridiquement cette pratique.

Dans une tribune du journal scientifique Nature, des dirigeants de Sangamo Biosciences (groupe industriel spécialisé dans les biosciences), et des représentants de l’ARM (Alliance for Regenerative Medicine) appelaient vendredi à un « moratoire interdisant la fécondation à partir de cellules ayant déjà fait l’objet d’expérimentations ».

Lors du premier «forum international pour l'abolition de la gestation pour autrui», dimanche, le mouvement a annoncé une série de mesures pour «l'abolition de toute forme de GPA dans le monde».

Page 92 sur 109

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.