Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

samedi, 08 septembre 2018 00:00

Sophie Cluzel : "Nous allons octroyer le droit de vote aux handicapés sous tutelle"

Écrit par 

Il n'y a plus, sous Emmanuel Macron, une politique spécifique au handicap, mais transversale, la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, étant directement rattachée au Premier ministre Edouard Philippe.

Celle-ci détaille pour le JDD les mesures que prend le gouvernement pour améliorer l'inclusion et répondre aux inquiétudes grandissantes des associations. Ainsi, le projet de loi logement, qui envisage de limiter à 10% le taux de logements neufs accessibles, a été mal accueilli par les handicapés. "On va construire plus intelligemment, leur répond Sophie Cluzel. Les logements seront modulables en fonction de l’évolution du niveau de dépendance de la personne."

Des associations s'inquiètent de voir des milliers d'enfants sans place à l'école.
En cette rentrée, nous accueillons 340.000 enfants handicapés, soit 6% de plus en un an. Parmi eux, 175.000 ont besoin d'être accompagnés, les autres sont scolarisés individuellement ou bénéficient de dispositifs collectifs. Les réponses sont ­aujourd'hui très variées. Nous avons mis en place une cellule d'écoute pour régler les problèmes rencontrés par les familles. Moitié moins d'appels ont été enregistrés par rapport à 2017 : c'est une rentrée réussie car anticipée, même si des galères existent. Les moyens sont là, aucun emploi aidé n'a été supprimé dans le domaine. Plus de 100.000 ­accompagnants les encadrent au quotidien. C'est plus qu'avant! Un bonus financier sera versé aux crèches qui accueillent plus de 7% d'enfants handicapés, ainsi qu'aux centres de loisirs qui font des efforts.

  Source: lejdd.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.