Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Handicaps

Handicaps

vendredi, 13 octobre 2017 00:00

L'experte de l'ONU ne mâche pas ses mots

« Par définition, un bon établissement n'existe pas », lance l'experte de l'ONU en matière de handicap, nourrissant l'ensemble de son discours d'une volonté farouche d'accorder aux personnes handicapées leur pleine citoyenneté au sein de la société. Elle parle de ségrégation, de non-respect des droits, de privation de liberté mais aussi d'efforts, d'optimisme, d'initiatives vertueuses dans une France « Etat providence qui attribue des ressources importantes aux personnes handicapées ».

Malgré les progrès constatés depuis le vote des lois sur le handicap de 1987 et de 2005 qui imposent aux entreprises de plus de 20 salariés d’employer au moins 6 % de personnes handicapées, les choses doivent encore bouger. Par Elie Sic-Sic, fondateur de Tell Me The Truffe, la première agence de communication spécialisée sur les sujets du H-handicap et de la diversité.

Le 6 octobre 2017, journée dédiée aux aidants en France, un soleil matinal illumine le chantier de la maison de répit de Tassin-la-Demi-Lune, dans un parc boisé d'un hectare, à dix minutes du centre de Lyon. Dans le cadre d'une série de déplacements, Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge du Handicap, est sur les lieux. Elle est invitée à « poser la première pierre » de l'établissement. Un geste symbolique puisque le chantier a démarré il y a plusieurs mois déjà.

Violoniste, nageur, golfeur, polyglotte, médaillé paralympique… Malgré son handicap, ce jeune homme collectionne les talents et revendique son « droit d’être né ».

8,3 millions de Français sont des "aidants". Parents, enfants, conjoints, amis, voisins prennent soin d'un patient resté à domicile. Hors les murs, le plus grand hôpital de France est en souffrance.

Quand le mari de Virginie, 38 ans, a été très affaibli par une maladie chronique invalidante, elle a arrêté de travailler pendant neuf mois pour s'occuper de lui. « Je le levais, le lavais, l'habillais, je lui faisais la lecture, je gérais tous les actes du quotidien », témoigne-t-elle auprès de l'AFP, à l'occasion de la 8e édition de la journée nationale des aidants qui se tiendra le 6 octobre 2017.

Page 8 sur 43

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.