Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Addictions

Addictions

Les analyses du forum économique de Davos sont sans équivoque : 65 % des enfants d’aujourd’hui exerceront un métier qui n’existe pas encore. L’accélération du développement de l’intelligence artificielle (IA) n’est pas étrangère à cette évolution car 85 % des nouveaux emplois qu’elle induira en 2030 ne sont pas encore de ce monde. Comme le prédit le physicien américain Michio Kaku (2011) dans Une brève histoire du futur, les grands perdants seront les ouvriers parfaitement remplaçables par un robot qui, de surcroît, excellera dans des travaux répétitifs.

Le digital se substitue déjà facilement aux intermédiaires tels les comptables ou les chargés de voyage. Pour rester utiles, les cols blancs devront donc dispenser un sens commun et faire preuve de créativité, notamment pour manager la digital generation qui impulse dès aujourd’hui l’essor de nouveaux comportements au travail.

  Source: www.infochretienne.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Se confiant à Business Insider, Sherry Turkle a évoqué le danger que pouvait représenter la technologie sur la psychologie sociale et la santé publique. Dans ses explications, elle développe le rapprochement du processus d’addiction aux appareils technologiques à celui de l’obésité, que la simple volonté ne peut pas combattre.

La technologie déchire le tissu social

La psychologue du MIT a commencé son exposition sur la dynamique de consommation actuelle des appareils technologiques, qui tend vers la dérision et le déchirement social.

D’après ses déclarations :

«La technologie peut nous faire oublier ce que nous savons de la vie. Une des choses qu’elle nous a fait oublier est que nous avons besoin de prendre soin de nos relations, d’autres personnes et de nos propres sentiments.»

  Source: www.renseignementeconomique.net/

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

mercredi, 06 février 2019 00:00

FAITES-VOUS PARTIE DES « NOMOPHOBES » ?

Nervosité, anxiété ou même crises de panique, la nomophobie est un mal moderne qui affecte de plus en plus de personnes. Il s’agit en fait de la peur d’être séparé de son téléphone portable ! A l’occasion de la journée sans portable, lumière sur cette affection méconnue mais désormais reconnue…

  Source: www.observatoire-sante.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Les réseaux sociaux ont envahi la vie des gens et sont perçus comme chronophages. La proportion de ceux qui veulent s'en désengager augmente fortement.

De nouvelles recherches canadiennes ont montré que le fait de fumer du cannabis pouvait avoir des effets négatifs sur le développement cognitif des jeunes.

lundi, 10 septembre 2018 00:00

Addicts sans substance

Dépendance aux jeux vidéo, à la pornographie ou au sport : trois histoires d’addiction sans substance, ou quand une pratique qui peut sembler banale tourne à la perte de contrôle.

Page 1 sur 12

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.