Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Addictions

Addictions

Une étude menée par Statista après de 10 pays différents révèle que les humains passent de plus en plus de temps sur leurs smartphones. Dans beaucoup de pays, le temps passé sur les téléphones a doublé depuis 2012, et certains utilisateurs passent de 3 heures à 5 heures par jour sur leur appareil mobile.

La surconsommation d'écrans entre l'âge de 0 et 4 ans serait extrêmement nocive au développement cérébral de l'enfant, certaines formes d'autisme pourraient même y être liées. Des professionnels tirent la sonnette d'alarme.

Selon des chercheurs en neurosciences, la maladie ne s’expliquerait pas par la peur de grossir, mais par le plaisir de maigrir. Une hypothèse qui ouvre la voie à des thérapies ayant fait leurs preuves chez les toxicomanes.

Le mécanisme de la dépendance à l’alcool peut modifier la structure du cerveau. Briser le cercle vicieux demande beaucoup de travail.   

La nomophobie est un trouble anxieux apparu assez récemment : elle se caractérise par une peur exagérée à l'idée d'être privé de son téléphone portable. Au point de pouvoir provoquer, dans certains cas, de véritables crises de panique...

La téléphonie mobile a provoqué une vraie révolution dans notre quotidien. Elle a en effet modifié notre manière de vivre et a même eu des effets sur notre santé.

Page 7 sur 14

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.