Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 23 mars 2015 00:00

Don d’organes : ce qui va changer en 2018

Écrit par 

Un amendement au projet de loi santé a été adopté par les députés, pour rendre systématique le don d’organes post mortem. Un sujet sensible.

Les députés de la commission des affaires sociales viennent d’adopter un amendement au projet de loi santé dans le but de rendre systématique le don d’organes. Cette décision prendrait effet en 2018.

Une loi déjà favorable

Le don d’organes aujourd’hui en France, quand il s’agit de prélever un organe ou un tissu sur une personne décédée, est régi par la loi Cavaillet de 1976, dont le principe général est le consentement présumé.

Dans les faits, à moins qu’une personne ne se soit officiellement inscrite au Registre national des refus – c’est le cas pour 100 000 personnes environ  –, les médecins peuvent partir du principe que le défunt était d’accord pour faire un don d’organe.

Mais ils avaient besoin – jusqu’à l’adoption de ce nouvel amendement – de l’accord des familles. Et parfois, les familles refusent, c'est ce qui se passe dans 40 % des cas aujourd’hui en France.

  Source: santemagazine.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.