Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 15 avril 2015 00:00

Don d'organes : trois questions pour comprendre la nouvelle loi

Écrit par 

Les députés ont réécrit légèrement l'article sensible du projet de loi qui modifie les règles du don d'organes.

Le projet de loi sur la santé a été largement adopté mardi 14 avril en première lecture par l'Assemblée nationale. A cette occasion, les députés ont réécrit légèrement l'article sensible du projet de loi qui renforce le consentement présumé au don d'organes. Jean-Pierre Scotti, le président de la Fondation Greffe de vie, souligne que la modification de la loi permettra de "sauver des centaines de vies", en augmentant le nombre de greffons disponibles. Que prévoit ce nouveau texte ? Pourquoi fait-il polémique ? Explications. 

Le don d'organes, comment ça marche aujourd'hui ?

A l'heure actuelle, ce sont les parents ou les tuteurs légaux qui prennent la décision d’autoriser ou non le prélèvement d'organes, explique Dons d'organes.fr. Ce prélèvement se fait à l'hôpital, sur un patient en état de mort cérébrale. L’activité cardiaque et la respiration sont alors maintenues artificiellement durant quelques heures après le décès, pour permettre l'opération.

  Source: francetvinfo.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.