Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Contraire au principe d’indisponibilité et d’inviolabilité du corps humain, la gestation pour autrui (GPA) est, aujourd’hui, interdite en France et dans la majorité des États de l’Union européenne.

Publié dans Bioéthique

En titrant ainsi cet article, l’auteur de ces lignes assume d’emblée une position sinon militante, du moins engagée. Ces nouvelles naissances technicisées, qui impliquent plusieurs partenaires ne vont pas de soi ; il est difficile d’avoir une position neutre et de se contenter d’observer ce qui se fait.

Publié dans Bioéthique

Le fait d’avoir recours à une « mère porteuse » pour le compte d’un couple tiers, autrement dit la gestation pour autrui (GPA), fait partie des thèmes dont on débat dans le cadre de la révision actuelle de la loi de bioéthique. Une conférence l’évoquera, mardi prochain, à Clermont-Ferrand.

Publié dans Bioéthique
Page 11 sur 55

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.