Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 02 mars 2017 00:00

50 pays rassemblés à Bruxelles pour le droit à l'avortement

Écrit par 

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, s'est réjoui jeudi de voir que presque 50 pays se sont rassemblés à l'occasion de la conférence internationale des donateurs 'She Decides' à Bruxelles.

M. De Croo a rappelé qu'il s'agissait "d'une mobilisation pour les femmes, pas contre quelqu'un". La plate-forme de récolte de fonds a en effet été lancée en réaction à la décision de Donald Trump, en janvier dernier, d'arrêter de financer les ONG défendant l'accès à l'avortement.

Alexander De Croo a ouvert l'événement qui vise à accroître le soutien financier et politique à la santé et aux droits sexuels et reproductifs des femmes ainsi que des filles dans le monde, aux côtés de ses homologues suédoise, danoise et néerlandaise. La conférence donne le coup d'envoi d'une campagne de levée de fonds destinée à financer les ONG actives dans le domaine.

Moins d'argent depuis Trump

La décision de l'administration Trump entraîne, pour les associations impliquées dans la planification familiale et les droits des femmes dans les pays en développement, un manque de 600 millions de dollars par an. Un trou que la coalition des pays présents à Bruxelles tente de combler. Actuellement, la Belgique (10 millions d'euros), la Suède (21 millions), le Danemark (10 millions) et les Pays-Bas (10 millions) ont contribué pour environ 50 millions à destination de 'She Decides'.

  Source: 5minutes.rtl.lu

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.