Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 04 avril 2017 00:00

De plus en plus de femmes avortent chez elles

Écrit par 

Elles commandent des médicaments sur le Web au risque de mettre leur santé en danger.

Se faire avorter sans consulter de médecin ni de centre de planning familial, c’est possible mais c’est aussi fortement déconseillé ! Plusieurs sites internet permettent en effet d’acquérir des kits contenant du Mifepristone et du Misoprostol, les deux médicaments qui sont utilisés pour interrompre une grossesse, le tout sans avoir à se déplacer. Les deux produits doivent être utilisés en synergie pour que l’avortement se déroule correctement.

La pratique est interdite mais de nombreuses femmes y ont recours, notamment dans les pays ou l’avortement n’est pas autorisé ou lorsque les délais légaux pour interrompre une grossesse sont dépassés. 

  Source: dhnet.be

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.