Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 20 novembre 2017 00:00

Une vie pour une autre, l’avortement fait débat à l’ONU

Écrit par 

Le droit à la vie en matière d’avortement revient sur le devant de la scène. L’ONU est divisée sur ce sujet épineux. Analyse.

Le «droit à la vie», fait encore parler de lui! Deux comités d’experts de l’ONU et des associations pro-vie sont actuellement engagés dans un bras de fer concernant l’interprétation du «droit à la vie» (article 6 du Protocole relatifs aux droits civils et politiques) et de ses implications sur l’avortement.

En cas de souffrance
Début novembre, le Comité des droits de l’homme s’est prononcé en faveur de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Les dix-huit experts sont partis du point de vue des femmes enceintes ayant recours à des avortements clandestins, dangereux pour leur propre vie, dans les pays où l’IVG est illégale. De façon assez péremptoire, leur rapport stipule: «Les Etats parties doivent donner accès à l’avortement lorsque le fait de mener la grossesse à terme causerait pour la femme une douleur ou une souffrance considérable, notamment lorsque la grossesse résulte d’un viol ou d’un inceste ou que le fœtus présente des malformations mortelles.

  Source: NOM-DE-LA-SOURCE

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.