Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Oui certainement après l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, mais aussi en raison de l’extrême diversité des situations au sein de l’Europe. L’imbroglio qui s’annonce en France, risque fort de se reproduire dans les 28 Etats membres, chacun réagissant à sa façon. Va-t-on connaître la situation qu’on a connue et que l’on connait encore en Europe en ce qui concerne l’avortement ?

Publié dans Europe

Condamnée pour avoir refusé de reconnaître des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger, la France avait jusqu'à ce vendredi pour faire appel.

Publié dans Bioéthique

Les 28 États membres de l'Union européenne ont des positions très différentes sur la gestation pour autrui (GPA). La majorité des pays n'ont pas de loi claire sur le sujet, ce qui peut aller en faveur d'une tolérance ou aller à son encontre. Plus rarement, certains ont fait le choix d'interdire la GPA ou de l'autoriser.

Publié dans Europe
Page 88 sur 101

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.