Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Avortement

Avortement

Cette photo a été prise à l’Université du Minnesota par le photographe Robert Wolfe en 1972. Elle fut prise pendant une intervention chirurgicale pour une grossesse extra-uterine. Personne ne peut nier l’humanité de cet embryon à ce stade précoce.

Avec 200 000 signataires, le Centre européen pour le droit et la justice a saisi le Conseil de l’Europe et demande au personnel médical d’être de plus en plus nombreux à témoigner de ces infanticides néonataux en Europe.

Une vidéo tournée en marge de la marche pour la Vie organisée le 14 mai dernier à Ottawa, au Canada, démontre la  « logique » mortifère des partisans du pseudo-droit à l’avortement. 

Aux États-Unis, lorsqu’on parle de l’avortement, les noms de deux femmes apparaissent fréquemment : Jane Roe et Mary Doe. Elles ont autrefois milité pour la légalisation de l’avortement et sont restées célèbres pour avoir, en 1973, cherché d’obtenir la légalisation de l’avortement auprès de la Cour suprême des États-Unis.

Après avoir participé à la discussion de la Commission de la santé de la Chambre des députés sur le projet de loi pour dépénaliser l’avortement au Chili, Sonia Bastidas, une femme sur qui a été pratiqué un «avortement thérapeutique», a exprimé son rejet de l’initiative juridique et a déclaré que «l’avortement a tué ma capacité d’aimer. »

Je n'ai jamais dit à ma fille qu'elle était née d'un don de sperme. Je peux voir comment elle en est arrivée à cette conclusion, mais ce n'est pas quelque chose que je lui ai jamais dit. Je ne lui ai jamais rien dit sur la manière dont elle a été conçue.

Page 21 sur 31

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.