Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Avortement

Avortement

"Garder son bébé, c'est la vraie liberté", "IVG tous concernés": derrière ces slogans plusieurs milliers d'opposants à l'avortement étaient rassemblés à Paris dimanche après-midi pour une édition particulièrement "politique" de leur "Marche pour la vie", à trois mois de la présidentielle, a constaté une journaliste de l'AFP.

D’après une étude américaine, avorter n’entrainerait pas de conséquences psychologiques négatives. Les médias,« aveuglés »par la culture ambiante, n’ont pas noté les lacunes de ce travail, dénoncées par le docteur Priscilla Coleman, professeur de développement humain et d’études familiales à laBowling Green State University.

Mais pourquoi donc la question de l’IVG refait-elle surface en France, plus de quarante ans après sa légalisation? Analyse.

Alors qu’une commission mixte paritaire doit se réunir prochainement pour tenter de trouver un texte commun entre députés et sénateurs sur l’élargissement du délit d’entrave à l’IVG, Alliance VITA a décidé d’adresser un recours au ministère de la Santé.

mercredi, 07 décembre 2016 00:00

Le délit d’entrave à l’IVG arrive au Sénat

Les sénateurs doivent examiner en séance, mercredi 7 décembre, le délit d’entrave numérique à l’IVG adopté en première lecture par l’Assemblée nationale.

Le 1er décembre 2016, les députés ont adopté en première lecture une proposition de loi présentée par le groupe socialiste, qui vise à étendre le délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Page 9 sur 31

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.