Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Avortement

Avortement

Un décret d’application de la loi santé publié dimanche 5 juin, autorise désormais les sages-femmes à pratiquer l’avortement médicamenteux, comme les médecins, qui étaient jusqu’alors les seuls à pouvoir le faire (cf. L'avortement médicamenteux par les sages femmes est rendu effectif). Marie est sage-femme. Si à court terme, la publication de ce décret ne semble rien devoir changer pour elle, elle s’inquiète des nouvelles pressions qui vont reposer sur la profession.

Le décret autorisant les sages-femmes à pratiquer les interruptions volontaires de grossesse (IVG) par voie médicamenteuse et à vacciner sous certaines conditions vient de paraître au « Journal officiel ».

Le 4 juin, « Les Survivants » ont organisé un « Happening » dans le centre de Paris. Le mouvement n’est ni une association, ni un collectif mais un mouvement d’agit-prop, « ouvert et multiconfessionnel », explique Emile Duport, leur « meneur ». « Je travaille dans la création digitale et j’ai fédéré autour de moi des créatifs et des designers, investis dans la cause, d’où cette qualité », explique-t-il au sujet des clips, et vidéos diffusées sur YouTube.

En Belgique, le débat délicat sur le statut civil des « enfants mort-nés » est cette année encore à l’agenda de la commission Justice de la Chambre, laissant prévoir la possible adoption d’un texte avant l’été. Il inquiète certains partisans de l’IVG qui considèrent cette reconnaissance comme une menace.

Cet après-midi s’est déroulée au Parlement européen une conférence sur les « aspects médicaux, légaux et éthiques de l’infanticide néonatal ». Grégor Puppinck, expert de Gènéthique, et Claire de La Hougue, docteurs en droit, du Centre européen pour la loi et la justice (ECLJ) ont exposé les résultats de leurs recherches sur cette réalité occultée de l’avortement.

Interrogée à l’occasion de la sortie de son livre « Adieu mademoiselle, la défaite des femmes », Eugénie Bastié[1] dénonce les contradictions du féminisme, notamment concernant l’avortement.

Page 14 sur 31

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.