Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 09 avril 2018 00:00

Vincent Lambert : Le médecin décide l'arrêt des traitements pour "obstination déraisonnable"

Écrit par 

Le CHU de Reims vient de se prononcer : le Dr Vincent Sanchez, arrivé début 2017 au CHU, a jugé que Vincent Lambert, tétraplégique depuis un accident de voiture en 2008, subit son « maintien artificiel en vie » et doit faire l’objet au plus vite (dans dix jours) d’un arrêt des « traitements ».

Par « traitements », il faut entendre « alimentation et hydratation ». Vincent Lambert respire pourtant de façon autonome, se trouve dans un état stable, et il n’est pas en fin de vie. Le Dr Sanchez a estimé, a l’issue d’une procédure collégiale de cinq mois, qu’alimenter Vincent Lambert relevait de l’ « obstination déraisonnable ».

La famille est divisée sur la question. Son épouse, sa tutrice légale depuis 2016, et son neveu, Rachel et François Lambert, demandent depuis plusieurs années l’arrêt de son alimentation. Les parents de Vincent, eux, sont opposés à toute forme d’euthanasie, même passive. Ils ont demandé à plusieurs reprises le transfert de leur fils du CHU de Reims vers une autre institution. Plusieurs sont prêtes à le prendre en charge, mais seule la tutrice légale, qui demande au contraire que soit mis fin à l’alimentation de son mari, a le droit de demander ce transfert.

  Source: genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.