Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 01 avril 2019 00:00

Un premier recensement des chercheurs qui travaillent sur la fin de vie

Écrit par 

Les initiateurs de la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie, lancée en octobre, achèvent lundi 1er avril une première enquête sur les chercheurs dont les travaux portent sur la fin de vie. Dans ce secteur essentiel, les données et les recherches universitaires manquent.

En 2010, la démographe Sophie Pennec a été à l’origine de la première étude nationale sur les décisions médicales de fin de vie. Mais près de dix ans après, ce rapport reste le seul du genre à avoir été produit. Cette chercheuse de l’Ined n’est pas encore parvenue à faire financer son renouvellement.

« Les financeurs préfèrent souvent aider au financement des recherches qu’à celui des données brutes, explique-t-elle.Pour l’heure, nous sommes parvenus à faire financer une enquête similaire dans les départements d’outre-mer, dont les résultats devraient être disponibles dans un an et demi. L’idéal serait de pouvoir mener l’enquête nationale à la suite, c’est-à-dire vers 2021. »

  Source: www.la-croix.com/

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.