Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Fin de vie

Fin de vie

Une personne sur quatre meurt dans les six mois qui suivent son entrée en Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) rappelle l’étude menée par le comparateur en ligne, RetraiteAdvisor. Le rapport du site porte en effet sur lesconditions se vie des personnes âgées en établissements spécialisés.

  Source: www.previssima.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dans le cadre de la révision des lois de bioéthique, le Conseil d'Etat, le Comité National Consultatif d'Ethique, l'Inspection Générale des Affaires Sociales, se sont prononcés pour le maintien du cadre législatif actuel sur la fin de vie (Loi Claeys-Leonetti de 2016). Pourtant,

  • Pas moins de trois propositions de loi visant à légaliser l'euthanasie et le suicide assisté ont été déposées sur le bureau de l'Assemblée Nationale. 
  • Des personnalités publiques affirment faussement que 4.000 euthanasies clandestines seraient pratiquées annuellement en France. 
  • Un médecin belge multiplie en France des interventions confinant au dénigrement du système de santé français.

Il faut revenir à un peu de clarté et de vérité sur le sujet sensible et fondamental de l'accompagnement de la fin de vie.

Les soignants et les bénévoles attachés au service des patients ne peuvent pas être disqualifiés, et les patients, déjà fragilisés par leur santé, ne doivent pas être inquiétés :si l'accompagnement de la fin de vie doit toujours être amélioré, le cadre français fournit le compromis le plus recevable, tandis que les alertes se multiplient sur les graves dérives que connaissent les systèmes étrangers pourtant cités en exemple.

  Source: www.sfap.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) à Strasbourg vient d’accepter de se saisir d’une affaire d'euthanasie en Belgique.

Des patients québécois ont reçu l'aide médicale à mourir (AMM) sans avoir pris le temps d'explorer toutes leurs autres options de soins de fin de vie. Dans certains cas, la question des soins palliatifs a été abordée seulement après qu'ils eurent demandé l'AMM, révèle une étude inédite que La Presse a obtenue.

Un rapport publié mercredi par le Centre national pour la fin de vie et les soins palliatifs se propose, après trois ans, de faire le bilan de la mise en œuvre de la sédation profonde et continue jusqu’au décès autorisée par la loi Claeys-Léonetti de 2016 (cf. Le « désastre » de la PPL Claeys-Leonetti). Le rapport note que dans les faits : « Il y est peu fait recours ».

La justice belge a décidé de renvoyer devant une cour d'assises trois médecins accusés de ne pas avoir respecté les conditions légales d'une euthanasie, ce qui est une première en Belgique depuis que cet acte a été dépénalisé en 2002.

Page 2 sur 68

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.