Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

vendredi, 23 mars 2018 00:00

Le lien entre réseaux sociaux et suicide n'est peut-être pas celui que vous croyez

Écrit par 

Deux sociologues postulent que les nouveaux outils de communication expliquent en partie un phénomène massif, spectaculaire et sans précédent: la baisse constante des taux de suicide à travers le monde.

Les «c’était mieux avant» vont devoir changer de disque et regarder autrement les réseaux sociaux, les smartphones et ceux qui les utilisent.

Christian Baudelot et Roger Establet sont deux professeurs émérites de sociologie qui se passionnent depuis peu pour ce sujet. Auteurs prolifiques, ils ont laissé leurs noms dans différents champs de leur discipline, à commencer par celui de l’éducation.

En 2006, ils signaient un ouvrage remarqué, Suicide. L’envers de notre monde. Douze ans plus tard, ils publient une nouvelle édition, actualisée, qui met en lumière et confirme un phénomène majeur, rarement évoqué: la baisse nette, régulière et de grande ampleur des taux de suicide, à l’échelon planétaire ou presque –un phénomène qui coïncide avec la croissance nette, régulière et de grande ampleur des nouveaux outils de communication. Et quand bien même corrélation n’est pas démonstration, cette contemporanéité ne peut manquer d’interpeller.

  Source: slate.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.