Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 17 juillet 2014 00:00

Homoparentalité : des études sociologiques biaisées

Écrit par 

Une étude australienne sur le bien-être des familles homoparentales dresse un portrait flatteur de la situation. Et pour cause : malgré la rigueur scientifique dont elle se réclame, la méthodologie de l'étude l'a amenée à ne s'intéresser qu'aux gays et lesbiennes les mieux intégrés. Au risque de gravement fausser la réalité.

L'étude australienne sur le bien-être des enfants des familles homoparentales a été abondamment commentée  ces derniers jours et présentée de façon positive par un certain nombre de médias et sites. Elle pâtit malheureusement de faiblesses méthodologiques majeures : elle ne porte que sur les vies et ressentis de l’élite LGBT.

Imaginez qu’une équipe de sociologues chrétiens évangéliques s’attelle à documenter les caractéristiques et la qualité de vie des enfants de familles de cette religion. Imaginez qu’ils commencent parrecruterdes parents d’enfants assidus au catéchisme, de communautés comme celle de la Wheaton Bible Church, près de Chicago, ou de la Saddleback Community Church d’Orange County, en Californie, c’est-à-dire des communautés prospères de "CSP+" soutenues dans leurs activités familiales et relevant de la foi.

  Source: atlantico.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.