Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Homosexualité

Homosexualité

Une cinquantaine de pasteurs, très majoritairement réformés, issus de l’EPUdF, se sont réunis au temple du Marais le lundi 15 juin 2015 pour réagir à la décision du synode de bénir les unions homosexuelles. Ils ont publié le 24 juin une déclaration à l’attention des instances nationales de leur dénomination pour leur rappeler la non prise en compte de la décision du synode (réformé) de Cognac en 2004 et de l’appel cosigné par 150 d’entre eux. La voici en intégralité, suivie de la liste des pasteurs signataires.

«Nous réfutons l’argument selon lequel nous serons amenés tôt ou tard à suivre l’évolution de la société comme si celle-ci était forcément synonyme de progrès»: voilà l'une des affirmations de la coordination évangélique de la FPF, dans une déclaration datée du 18 juin, relative à la décision de l'EPUdF de bénir les couples de même sexe.

Au cœur même de l’Église protestante unie de France (EPUdF) qui a adopté le 17 mai dernier la bénédiction des couples homosexuels, une quarantaine de pasteurs, en désaccord avec cette décision, vont créer un courant qui compte retourner vers les fondamentaux du christianisme à savoir la prière et l’autorité des Écritures. Une lettre paraîtra vendredi 19 juin pour expliquer la démarche et annoncer la naissance prochaine d’un “courant des attestants”. 

L’église protestante de Belgique ouvre la porte aux pasteurs homosexuels, a-t-elle fait savoir dimanche soir.

Le journal américain "Science" renie une étude qu’il avait précédemment publiée, car truquée.

Après la décision de l’Église protestante unie, qui rassemble les réformés et les luthériens, de donner des bénédictions aux couples de personnes homosexuelles, les protestants évangéliques réagissent vivement.

Page 8 sur 13

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.