Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

La France ne reviendra pas sur l'interdiction de la gestation pour autrui (GPA). Mais elle sera plus « attentive » à la situation des enfants nés à l'étranger de mère porteuse, a assuré la ministre de la justice, Christiane Taubira, après une condamnation par la justice européenne jeudi 26 juin.

Publié dans Bioéthique

La France ne fera pas appel de la décision de la Cour européenne des droits de l'homme, qui l'a condamnée jeudi 26 juin pour son refus de reconnaître la filiation des enfants nés de mère porteuse à l'étranger.

Publié dans Bioéthique

Pour la juriste Muriel Fabre-Magnan, la condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l'homme met fin à la prohibition de la gestation pour autrui mais aussi, par un effet collatéral majeur, à la prohibition de l'établissement des filiations incestueuses.

Publié dans Bioéthique
Page 102 sur 105

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.