Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

CPDH-Médias

CPDH-Médias

Invité du Grand Rendez-vous sur Europe 1, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy estime que l'ouverture de la PMA aux couples de femmes est un premier pas vers la légalisation de la GPA, qu'il dénonce comme une "marchandisation des corps".

La loi bioéthique arrivera en Conseil des ministres le 26 juillet, avec notamment l’extension de la PMA pour les couples de femmes, promesse de campagne d’Emmanuel Macron. La droite, qui s’était fortement mobilisée contre le Mariage pour tous sous François Hollande, semble désormais moins unie sur ce sujet. "Je pense que je suis plutôt opposé à la PMA", a déclaré pour sa part Éric Woerth, le député LR de l’Oise, au micro dimanche du Grand rendez-vous Europe 1/CNews/Les Echos, tout en reconnaissant que le sujet était "compliqué".

"Je crois au bonheur des enfants, au bonheur des familles, je crois aussi qu’il y a une filiation naturelle. Je vois que le gouvernement propose des choses très complexes avec l'ouverture d'une troisième condition de filiation", poursuit l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy. Avant d’avertir : "Je pense que c'est un engrenage incroyable vers la gestation pour autrui."

  Source: www.europe1.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

mercredi, 19 juin 2019 00:00

L’écologie, une question théologique

En prenant soin de la planète ici et maintenant, l’être humain se montre responsable.

L’écologie est un défi pour l’humanité. C’est vrai d’un point de vue « objectif ». Tout le monde s’accorde à dire, sauf quelques grands responsables du monde qui pratiquent le déni ou le mensonge, qu’il y a péril en la demeure, qu’il y a péril pour la planète et l’avenir de l’humanité. Mais c’est aussi un défi car cela nous oblige, sans doute, à repenser l’humanité : Qu’est-ce qu’un être humain?? Un animal qui subit les exigences et les lois de la nature?? Un monarque absolu qui peut tout faire en l’exploitant?? Ou peut-être quelque chose entre les deux… C’est dans ce domaine, plutôt que dans celui, plus évident, de savoir s’il faut trier ses déchets, que la question de l’écologie devient une question théologique.

  Source: www.reforme.net

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

vendredi, 21 juin 2019 00:00

Pas deux sexes en SVT

J’ai sous les yeux le nouveau manuel Nathan de SVT de seconde, ouvert à la page 235. Son titre : « modéliser l’individu ». 

À gauche figure un mannequin articulé, à droite quatre paires de curseurs. En face du mot Identité qui pointe le cerveau du mannequin, deux curseurs nous proposent de nous sentir homme ou femme, ou peut-être les deux, selon une échelle de sept degrés. Si je comprends bien, je peux me sentir un peu femme et un peu beaucoup homme ou inversement.

Retour au corps : il a, nous dit-on, une expression. Le mot est expliqué (je cite) : « C’est la manière dont une personne peut exprimer son identité de genre (…) par son apparence physique ou par sa gestuelle. » Je peux alors pousser deux nouveaux curseurs plus ou moins loin, l’un côté féminin, l’autre côté masculin. Mon portrait de genre prend forme. Un troisième mot, Attirance, pointe le buste. L’attirance émotionnelle, précise le tableau, est « un des aspects de l’orientation sexuelle ».

  Source: www.tugdualderville.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Page 7 sur 1130

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.