Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

CPDH-Médias

CPDH-Médias

Ce vendredi, la Cour de cassation a cassé la décision de la cour d'appel de Paris du 20 mai, qui « avait ordonné la reprise de l’hydratation et de l’alimentation de Vincent Lambert. L'Etat, les ministères de la Santé et des Affaires étrangères et le CHU de Reims s'étaient pourvus en cassation (cf. Affaire Vincent Lambert: le gouvernement dépose un pourvoi devant la Cour de Cassation).

La Cour de cassation ne se prononce pas sur l'autorité des mesures conservatoires de l’ONU ; elle se déclare seulement incompétente, estimant que cette question relève de la compétence du juge administratif. Les mesures conservatoires de l'ONU demeurent.

Lire également :

Vincent Lambert : l'ONU réitère sa demande de maintien de l'alimentation et de l'hydratation

Affaire Vincent Lambert : sa mère réclame le «secours» de l'ONU

  Source: www.genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Le gouvernement a annoncé, dans le cadre du projet de loi de bioéthique, le « remboursement à 100% de la Procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et les femmes seules ». Or la prise en charge à 100% dans le système de protection sociale français concerne principalement les médicaments reconnus « irremplaçables et particulièrement coûteux » et les affections dites « de longue durée ». C’est donc « sans aucune justification », qu’il pourrait être ajouté dans le code de la santé publique, à la liste des « soins » pris en charge à 100% [...]

  Source: www.genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Le mouvement La Manif pour Tous a indiqué jeudi avoir demandé au président Emmanuel Macron de s'exprimer sur «les conséquences de la PMA», alors que le projet de loi bioéthique qui prévoit son extension à toutes les femmes sera présenté en Conseil des ministres fin juillet.

Dans une lettre ouverte de 70 pages adressée mercredi à l'Elysée, la Manif pour Tous lui demande de s'exprimer sur «les conséquences de la PMA», comme «les enfants orphelins de père», «le marché des gamètes» ou le «détournement de la médecine», a détaillé sa présidente Ludovine de la Rochère, lors d'une conférence de presse à Paris Pour l'association qui a milité contre le mariage homosexuel en France légalisé en 2013, l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de lesbiennes est une «PMA sans père» et crée «des orphelins de père». «Un tel projet de loi serait une injustice terrible pour les enfants», a estimé la présidente de La Manif pour Tous.

Lire l'intégralité de la lettre ici

  Source: www.lefigaro.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Page 4 sur 1130

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.