Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 13 novembre 2018 00:00

La libéralisation de la prostitution a fait de la Suisse une plaque tournante du trafic sexuel

Écrit par 

La Suisse est devenue une des destinations principales de la prostitution. Dans ce pays, le commerce sexuel est en plein essor. Cependant, la libéralisation de la prostitution et la demande croissante de services sexuels provoque une hausse de la traite sexuelle dans ce pays.

Selon la Coalition contre la traite des femmes (CATW), une ONG internationale, environ 14.000 femmes offrent actuellement des services sexuels en Suisse. 70% de ces femmes sont des étrangères.

A Genève, où se trouvent l'Organisation mondiale de la santé, le Comité international de la Croix-Rouge et de nombreux autres organismes des Nations Unies dédiés à des causes humanitaires, dès les petites heures du matin, des femmes originaires des régions les plus pauvres du monde, certaines encore adolescentes, vendent des services sexuels. Les femmes et jeunes filles victimes de la traite sexuelle en Suisse viennent principalement d'Europe centrale et orientale, mais également de Thaïlande, du Nigeria, de Chine, du Brésil, du Cameroun, de République dominicaine et du Maroc.

"Le fait que le pays accepte de voir les femmes victimes de la traite vendues dans ses rues en plein jour va à l'encontre de sa réputation de lieu de refuge", écrit Julie Blindel, journaliste du quotidien The Telegraph.

  Source: fr.express.live

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.