Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 14 décembre 2016 00:00

Le film "Sausage Party" n'est pas suspendu et reste interdit aux moins de 12 ans

Écrit par 

L'association Juristes pour l'enfance, proche de la Manif pour tous, avait demandé la suspension du visa d'exploitation du film. Le tribunal correctionnel de Paris a estimé mercredi qu'il ne "corrompait pas les mineurs".

Le film d'animation Sausage Party, accusé de corrompre les jeunes par des associations qui réclamaient que sa diffusion soit suspendue, reste interdit aux mineurs de moins de douze ans, selon une ordonnance rendue mercredi par le tribunal administratif de Paris. L'association Juristes pour l'enfance, proche de la Manif pour tous, qui avait demandé la suspension du visa d'exploitation du film, a annoncé son pourvoi en cassation devant le Conseil d'Etat ainsi que la poursuite de sa requête "au fond".

La "dimension humoristique" relevée par les juges. Après avoir analysé les scènes critiquées, le tribunal a estimé que "le film ne diffusait pas un message à caractère violent et que les scènes à caractère sexuel ne visaient pas à corrompre les mineurs", selon l'ordonnance du juge, qui a par ailleurs relevé "la dimension humoristique" du film. "Si une séquence, furtive, mime des relations sexuelles entre une boîte de gruau et une boîte de crackers, elle ne paraît pas, en l'état de l'instruction, figurer un viol à caractère raciste", observe le juge des référés, qui statuait en procédure d'urgence. Le juge a également mentionné "l'univers imaginaire" dans lequel évoluait les personnages, notamment une scène ou des aliments et d'autres produits de consommation, simulent explicitement diverses pratiques sexuelles.

  Source: europe1.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.