Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 10 juillet 2014 00:00

La transidentité, prochaine révolution sexuelle

Écrit par 

Chaque année, la fierté gaie prend la rue et défile aux couleurs de l’arc-en-ciel. Il aura fallu des décennies pour que la société s’ouvre à cette réalité, tolère, comprenne et accepte. La diversité sexuelle ne se limite pas à l’orientation sexuelle. L’acronyme LGBT est bien connu, particulièrement ses trois premières lettres : L pour lesbienne, G pour gai, B pour bisexuel. Quant au T, il regroupe la transsexualité, le transgenrisme et la transidentité. Souvent, on retrouve ces trois groupes sous l’appellation parapluie « trans ». Il ne faut pas associer cette réalité au fantasme de se travestir dans une tenue vestimentaire de l’autre sexe. Ici, l’orientation sexuelle n’est pas en cause, mais plutôt l’identité de la personne.

La transidentité s’adresse à l’identité même des personnes : une personne de sexe masculin se perçoit comme étant de sexe féminin et une personne de sexe féminin se perçoit de sexe masculin, et cela, indépendamment de son orientation, qu’elle soit homosexuelle ou hétérosexuelle.

À la naissance, un enfant a un sexe biologique qui sera inscrit dans son dossier de l’état civil. Dès lors, la société lui attribue des rôles et des comportements masculins ou féminins. Beaucoup de parents décorent sa chambre aux couleurs associées à son sexe et lui choisissent des vêtements correspondants à celui-ci. On habille les garçons en garçon et les filles en fille.

  Source: ledevoir.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.