Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

×

Avertissement

Joomla\CMS\Cache\Storage\FileStorage::_deleteFolder JFolder::delete : impossible de supprimer le répertoire. Chemin : /home/clients/97e23429c601cb65c253c62da9f76b29/web/cache/page
mercredi, 05 décembre 2018 00:00

Lagarde (FMI) prône une mondialisation plus juste

Écrit par 

La patronne du FMI Christine Lagarde a lancé mardi un vigoureux appel à un renouvellement de la coopération internationale, craignant l'avènement d'un "âge de la colère" où les inégalités pourraient bientôt surpasser celles de l'"âge d'or" du capitalisme au XIXe siècle.

»Christine Lagarde: «Le temps de la dérégulation n'est pas venu»

Dans un discours à la prestigieuse bibliothèque du Congrès à Washington, la directrice générale du Fonds monétaire international a plaidé pour un "nouveau multilatéralisme" qui assurerait que "les bienfaits économiques de la mondialisation soient partagés par tous et non plus seulement par quelques-uns".

 

Le commerce mondial doit selon elle être "réparé": "Nous devons poursuivre la désescalade" des tensions commerciales et améliorer le système des échanges, en "éliminant les subventions qui causent des distorsions" et en protégeant les droits de propriété intellectuelle.

De plus en plus de Britanniques regrettent le Brexit

Interrogée sur la trêve commerciale conclue pour 90 jours entre Pékin et Washington, Mme Lagarde a estimé n'être "pas sûre" que cela débouche sur un accord commercial en trois mois, mais elle a salué "les progrès significatifs". "Ce qui est important, c'est qu'ils se comprennent des deux côtés, de s'accorder sur des principes clés", a-t-elle ajouté.

  Source: lefigaro.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.