Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 11 janvier 2017 00:00

Résultats de l'Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017

Écrit par 

L’Asie en route pour « rattraper » le Moyen-Orient

D’après les résultats du classement, les pays d’Asie sont parmi ceux où la persécution augmente le plus et aucun pays d’Asie ne voit son degré de persécution baisser. L’Inde, par exemple atteint désormais la 15ème place, elle n’a jamais été placée aussi haut. Au Vietnam et au Laos, la pression sur les chrétiens augmente.

La Corée du Nord est pour la 16ème année consécutive en tête du classement de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens. Dans ce pays, la persécution à l’encontre des chrétiens dure depuis plus de 60 ans. Avant 1945, il y avait environ 500 000 chrétiens. En 1955, toute trace visible du christianisme a été effacée.

La persécution continue à augmenter

Pour la quatrième année d’affilée, le nombre de points de persécution totalisés par les 50 pays de l’index a augmenté, passant de 3 299 à 3 355, ce qui montre que la persécution des chrétiens augmente d’année en année. Les quatre pays qui connaissent les degrés de persécution les plus intenses en haut du classement « talonnent » de plus en plus la Corée du Nord. Il s’agit de la Somalie, de l’Afghanistan, du Pakistan et du Soudan.

Moins de persécution violente mais l’oppression au quotidien gagne du terrain au Moyen-Orient et en Afrique

La stratégie d’imprégnation de l’extrémisme islamique affecte les sociétés du Moyen-Orient et d’Afrique, chassant les chrétiens et laissant des sociétés de plus en plus radicalisées. On assiste à une radicalisation des sociétés partout où la présence chrétienne est éradiquée par l’extrémisme islamique.

  Source: portesouvertes.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.