Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 10 mai 2017 00:00

Un sommet mondial pour la défense des chrétiens persécutés

Écrit par 

Du 10 au 13 mai, se déroule le premier Sommet mondial pour la défense des chrétiens persécutés à Washington aux États-Unis. Mis en place par l’Association Évangélique Billy Graham, cet évènement rassemblera des dirigeants d’Église ainsi que des victimes de la persécution chrétienne du monde entier.

Le sommet qui a été présenté par Graham comme le « premier évènement de son genre », devrait réunir plus de 600 personnes de plus de 130 pays à travers le monde. Il prend place alors que des dizaines de milliers de chrétiens sont tués, emprisonnés ou persécutés dans le monde entier en raison de leur foi chaque année, selon le Christian Post.

« Je veux que nos politiciens voient ce qui se passe et je veux que les voix de ces personnes qui ont été persécutées soient entendues. Je veux leur donner une place pour pouvoir raconter leurs histoires et le faire juste là à Washington où nous espérons obtenir des changements de politique », a déclaré Graham lors d’un entretien sur la radio Washington Watch la semaine dernière.

Le vice-président américain Mike Pence fera partie de ceux qui feront une allocution lors du Sommet mondial pour la défense des chrétiens persécutés, le jeudi 11 mai, selon l’Association Evangélique Billy Graham. Les chrétiens sont aujourd’hui l’un des groupes les plus persécutés au monde. Environ 215 millions de chrétiens subissent une « persécution élevée, très élevée ou extrême » dans les 50 pays où il est plus difficile d’être chrétien, selon l’organisation Portes Ouvertes USA.

  Source: chretien.news

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.