Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Technologie

Technologie

A la fois physicien et prêtre, le Père Thierry Magnin plaide pour une réflexion philosophique et religieuse, non pas pour condamner les sciences mais pour nous aider à prendre du recul et à choisir

Sommes-nous, comme certains l’affirment, à la veille d’un grand bond en avant scientifique qui va tout bouleverser? Pour le Père Thierry Magnin, une révolution économique, numérique et «technoscientifique» est en gestation, et impose de prendre le temps de la réflexion. Ancien professeur en physique de la matière à l’Ecole nationale supérieure des mines de Saint-Étienne, puis à l’Université de Lille, ordonné prêtre en 1985, il est depuis 2011 recteur de l’Université catholique de Lyon. Il est également «philosophe embarqué» au sein de consortiums de recherche en biotechnologies et auteur du lumineux Penser l’humain au temps de l’homme augmenté (Albin Michel, 2017).

Le Temps: Y a-t-il une urgence à écrire aujourd’hui sur les dangers des technosciences?

J’ai décidé d’écrire sur l’humain à un moment où certains pensent qu’on peut non seulement le réparer mais aussi l’augmenter, parce que je m’interroge sur l’impact que ces nouvelles technosciences peuvent avoir sur notre rapport à la vie et au vivant, mais aussi sur le sens de l’homme.

  Source: letemps.ch

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

« L’intelligence artificielle a désormais son Eglise dans la Silicon Valley »

L’intelligence artificielle est-elle une réponse à des problématiques sociétales, environnementales et humaines ou représente-t-elle une menace pour l’humanité et le libre-arbitre des personnes ? Quels sont les atouts de la France et quelles sont les stratégies envisagées dans ce domaine ?

Les auteurs, vingt-six experts, évoquent la facilitation de la manipulation des élections, l’accentuation de la cybercriminalité ou l’utilisation de drones à des fins terroristes.

Si les neurosciences ouvrent des perspectives thérapeutiques immenses, elles ne sont pas sans risques et appellent une régulation internationale.

L’intelligence artificielle, c’est bien à condition d'être éthique. La Commission nationale de l'informatique et des libertés publie des préconisations à propos de la  "moralité" des algorithmes.

Page 4 sur 22

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.