Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Technologie

Technologie

lundi, 10 avril 2017 00:00

Faut-il un droit pour les robots ?

Et si l'on rendait les robots responsables de leurs actes ? Cette question iconoclaste est au cœur d'une résolution adoptée par le Parlement européen le 16 février 2017, invitant la Commission à définir un cadre éthique et juridique pour la robotique civile.

Alors qu’Elon Musk fait part de son intention d’ « augmenter le cerveau humain en lui ajoutant une intelligence artificielle », (cf. Connecter les cerveaux aux ordinateurs, nouveau projet d’Elon Musk) Mathieu Terence, auteur d’un essai, Le transhumanisme est un intégrisme, dénonce avec force l’idéologie d’un mouvement « scientiste, matérialiste et ultralibéral ». Une utopie qui instaure « un nouveau monde en fonction des valeurs dominantes du précédent : jeunesse, efficacité, rentabilité ».

Un Français sur trois pense qu’une technologie intelligente prendrait de meilleures décisions que nos élus gouvernementaux. Un sondage d'OpenText donne à réfléchir alors que l'IA bouleverse déjà le marketing.

Elon Musk  a lancé une nouvelle start-up, Neuralink, pour développer une technologie reliant nos cerveaux aux ordinateurs.

Le 31 janvier 2017, l’Association Française Transhumaniste était invitée à une table ronde au Forum Européen de Bioéthique sur le thème : « Le transhumanisme, une nouvelle forme d’humanisme ? »

 A l'occasion de la « journée internationale de la femme », Laetitia Pouliquen s'inquiète de l'impact des technologies et du féminisme radical sur l'avenir des femmes.

Page 9 sur 23

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.