Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Technologie

Technologie

Laurent Alexandre, chirurgien-urologue français et Tugdual Derville, co-initiateur du Courant pour une écologie humaine, ont été réunis le 18 septembre 2016 pour un débat sur le transhumanisme. Deux points de vue s’affrontent, se complètent, se retrouvent parfois : une mine d’or pour se faire sa propre opinion sur le sujet.

Le mouvement transhumaniste est multiforme mais il trouve son unité dans son projet, qui est d’améliorer voire de métamorphoser la condition humaine. Il a ses croyants et ses militants, des millions de dollars sont investis dans certains laboratoires, et tout un battage marketing va avec.

A l’ère de l’Homme augmenté, nous assistons à une individualisation des responsabilités et à une diminution de la solidarité entre individus. Pourtant, ce qui fait la force de l’humanité, c’est sa capacité à coopérer, estime Johann Roduit, du Centre d’Humanités Médicales de l’Université de Zurich

Aux États-Unis, l’université Carnegie Mellon ouvre un centre de recherche dédié à l’éthique de l’intelligence artificielle. En France, CNRS, Inria et Cigref se sont emparés de la problématique.

     Dans son livre La nouvelle servitude volontaire, Philippe Vion-Dury démontre comment, progressivement, chacun délègue son libre-arbitre aux algorithmes. Pour l'auteur, il est temps d'acquérir un réflexe critique.

vendredi, 14 octobre 2016 00:00

Paralysé, il écrit par la pensée

Depuis quelques mois, Damien Perrier, paralysé par la maladie de Charcot, expérimente une interface cerveau-machine pour communiquer. Un projet unique en France.

Page 10 sur 22

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.